Chaque année, on assiste à de nombreux incendies dans les maisons et surtout sur les lieux de travail. Il devient donc impératif de prendre des précautions afin d’être paré contre ces accidents. Aujourd’hui, il existe plusieurs méthodes pour protéger son bâtiment contre le feu. L’une d’elles consiste à faire recours au système de sécurité incendie qui présente des avantages remarquables. Ce système permet de limiter l’importance des dégâts causés par l’incendie, tant au niveau des vies humaines qu’au niveau du matériel de votre entreprise. Dans cet article on vous dit tout ce que vous devez savoir sur la sécurité incendie.

Les causes les plus fréquentes d’un incendie

Les sources d’inflammations sont réputées pour être celles qui sont le plus souvent à la base des incendies d’un bâtiment. Les surfaces chaudes, les échauffements, la surcharge électrique, les réactions exothermiques, la cigarette, le soleil ou encore la foudre, voilà autant d’éléments qui peuvent déclencher un incendie sur le lieu de travail spécifiquement. Évidemment, des incendies d’origine criminelle peuvent également survenir. Mais dans tous les cas, vous devez être paré contre toute éventualité afin d’amoindrir les conséquences d’un tel sinistre. Le système de sécurité incendie est donc un must-have.

Le système de sécurité incendie

Le SSI, c’est l’ensemble des éléments qui permettent de détecter au plus tôt un incendie, de le traiter et de veiller à une mise en sécurité effective.
  • La détection de l’incendie

Elle se fait à l’aide des détecteurs ; ces derniers peuvent être manuels, percevant ainsi de façon automatique les résultantes du feu : température élevée, gaz carbonique, fumée, rayonnements, etc. Lorsque les détecteurs sont manuels, on doit les activer manuellement afin de donner l’alerte générale et entamer le processus de traitement et de mise en sécurité.
  • Le traitement de l’incendie

Ce traitement se fait à l’aide des boîtiers ; il peut s’agir de deux boîtiers ou alors d’un seul boîtier regroupant toutes les fonctionnalités. On fait donc recours à l’ECS et au CMSI. L’ECS c’est l’équipement de Contrôle et de Signalisation tandis que le CMSI est le Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie. Grâce à ces deux éléments, l’incendie est traité de façon efficace pour une meilleure mise en sécurité.
  • La mise en sécurité de l’incendie

Elle se fait sur la base des appareils directement reliés au centralisateur de mise en sécurité incendie. Lorsque les alarmes sont déclenchées (manuellement ou automatiquement), une évacuation immédiate doit être effectuée. Les issues de secours sont systématiquement déverrouillées facilitant cette évacuation. On assiste ensuite au compartimentage de l’incendie grâce aux portes coupe-feu qui luttent contre l’expansion du feu dans les autres zones du bâtiment. Si le bâtiment dispose de volets/clapets automatisés, ces derniers seront utiles pour le désenfumage. Et enfin, toutes les installations électriques seront mises à l’arrêt compte tenu de l’état d’urgence de la situation.

Les obligations des entreprises en matière de sécurité incendie

Les entreprises doivent veiller à l’installation des extincteurs portatifs et des extincteurs spécifiques, si nécessaire. Un dispositif de désenfumage est également obligatoire. Aussi, le système d’alarme sonore doit être entendu par tout le personnel, peu importe sa position dans le bâtiment. Les consignes de sécurité incendie doivent être données afin que tous les travailleurs puissent suivre le plan lorsque le sinistre surviendra.