En cette période de crise sanitaire COVID 19, pour les responsables en charge de la sécurisation de sites : une équation compliquée entre une trésorerie en baisse et un besoin accru de sécurité !

En cette période tellement particulière de crise sanitaire liée au COVID 19, il n’est plus à démontrer que la trésorerie de nombreuses entreprises est en souffrance. Dans le même temps, le besoin de sécuriser les sites contre les intrusions, les incendies, les dégradations volontaires, les méfaits des squatteurs reste aussi important voire même est accru . Pour les entreprises, les administrations, les collectivités ou associations, les chantiers, les sites industriels , la sécurité, plus que jamais, reste un enjeu capital ; la vigilance et l’anticipation des risques sont donc plus que jamais de mise.

Au-delà des coûts énormes des dommages matériels induits par un potentiel incendie, par des « visites » intempestives d’individus malveillants ou de squatters, les conséquences sur les personnes présentes sur site au moment du sinistre ou de l’intrusion peuvent être majeures. En choisissant de pénétrer sur un chantier qui représente souvent pour les personnes qui ne sont pas invitées à s’y rendre un site dangereux, un squatter peut par exemple être lui-même la victime de son méfait.

Alors, comment améliorer la sécurité tout en limitant son coût ? La société de sécurité se place alors en position de véritable partenaire.

Dans ce contexte, il apparait crucial de pouvoir s’appuyer sur son entreprise de sécurité comme on se repose sur un cabinet de conseil au moment de mettre en place une stratégie. Sur la base de son expérience, de ses expertises et sur la connaissance métier des technologies nouvelles, la société de sécurité est en mesure de vous apporter le support nécessaire qui vous permettra de diagnostiquer, de calibrer, d’anticiper , de valider et de mettre en œuvre des moyens qui correspondront de façon optimale avec vos besoins spécifiques. Du diagnostic de votre besoin en sécurité jusqu’à son déploiement, l’entreprise de sécurité que vous aurez retenue représentera pour vous un réel partenaire qui vous permettra d’éviter les sérieux désagréments liés à de potentielles « failles de sécurité » qui n’auraient pas été anticipés rendant ainsi votre site vulnérable.

L’audit de sécurité : un outil précieux , d’analyse des risques, de définition et de calibrage du plan de sécurisation d’un site

Pour prévenir les dommages engendrés par ces lacunes, l’adit de sécurité se positionne pour les entreprise comme un véritable premier bouclier rigoureux permettant d’identifier et d’analyser les risques, de les prévenir, ainsi de prévoir et de mettre en œuvre un dispositif personnalisé et adapté à l’environnement à sécuriser: situation géographique et disposition des lieux , position et nombre d’ouvrants et d’accès au site, contexte professionnel et légal, menaces terroristes… Il s’agit d’anticiper les intrusions malveillantes, les attaques, les risques de démarrage intempestif de feu … Les entreprises spécialistes de la sécurité, pour réaliser cette audit s’appuient sur des experts internes de chaque domaine souvent recrutés parmi des professionnels chevronnés affichant de longues années d’expérience dans ce domaine et originaires du secteur privé ou public .

L’expert en sécurité démarre son audit avec les personnes en charge de la sécurisation du lieu ou avec le responsable du chantier, de l’entreprise afin d’appréhender de la façon la plus fine le contexte, les attentes, les potentielles failles et les besoins de sécurité. Pour lui, la visite et la prise de connaissance des lieux sont ainsi indispensables à sa bonne compréhension de l’environnement.

Fort de cette approche et des informations recueillies, il préconise le plan de sécurisation du site qu’il formalise dans le cadre d’un document d’audit de sécurité qui sera remis au responsable.

Si ce plan est validé par le client, la société de sécurité peut alors le mettre en œuvre en effectuant le déploiement terrain des moyens identifiés. A la demande du responsable en charge de la sécurité du site, l’expert de sécurité qui a réalisé l’audit pourra même accompagner et superviser le déploiement.

La combinaison des moyens humains et des moyens matériels : un véritable rempart pour contrer les risques !

Dans l’objectif d’optimiser les bénéfices versus les coûts du dispositif, les experts préconisent aujourd’hui toujours plus de conjuguer :

  • Les moyens humains Agent de Protection et de Sécurité, SSIAP I , SSIAP II ou SSIAP III (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes) , équipes cynophiles (maitres chiens) rondiers. Chacun des agents de l’entreprise dispose d’une carte professionnelle délivrée par le CNAPS (établissement public du ministère de l’Intérieur). Ces professionnels doivent détenir des diplômes obligatoires leur permettant d’exercer leurs spécialités respectives : CQP (certificat de qualification professionnelle, certification SST (sauveteur secouriste du travail ou SSIAP., MCSP( Maitre Chien Sécurité Privée). Certaines entreprises de sécurité privées choisissent même de renforcer ces enseignements et diplômes obligatoires par des formations spécifiques à la filtration, à la palpation, à la détection de comportements suspects, à la gestion du stress, à la gestion de crise, aux échanges radio…
  • Avec les moyens matériels électroniques tels que les systèmes électroniques de surveillance tels que les caméras CCTV (Closed-Circuit TeleVision) qui répondent à la nécessité de contrôler et de surveiller le périmètre physique du site à sécuriser . Ces systèmes, à leur origine, étaient affectés aux sites les plus sensibles ; aujourd’hui , ils se sont démocratisés et font partie intégrante du paysage urbain.

Les moyens humains sont ainsi renforcés et soutenus en temps réels par une technologie de plus en plus pointue. Ils consituent un véritable rempart dont le coût est optimisé permettant aux responsables de sites vulnérables de se prémunir contre le risques liés aux risques d’incendie et d’intrusions intempestives.

Il est vrai que l’audit de sécurité peut sembler engendrer un coût supplémentaire mais il représentera au final un véritable atout pour la sécurité globale d’une collectivité, d’un entrepôt, d’un site industriel ou d’un magasin, des locaux d’une association, de parkings ou de chantiers de construction. Par ailleurs, il sera un élément précieux susceptible de rassurer votre assureur sur la qualité de votre prise en charge de la prévention des risques !